Les pèlerinages diocésains liégeois

65 Liégeois « un peu fous » en pélé à Rome !

Poster un commentaire

2016-rome

Oufti ! Che calore ! et quelle luminosité radieuse à Rome durant ces cinq jours ! Non, il ne s’agit pas de la météo italienne, mais de l’atmosphère de ce groupe un peu fou, parti avec un moral gonflé à bloc et rentré avec des étincelles plein les yeux et le cœur.

Ce dimanche-là, 65 pèlerins avaient convergé, par train ou taxi-navette, vers le hall d’entrée de Zaventem. Muriel, habituée des longs voyages, se présente la première à l’enregistrement. Aïe ! la réceptionniste –dont c’était le premier jour dans la fonction–  expédie son bagage sur un vol en partance vers Lyon ! Muriel ne pourra récupérer sa belle valise verte que le mercredi soir :-(.

L’annonce d’orages sur Rome va retarder le décollage de près d’une heure, et de fait la dernière partie du vol fut assez tumultueuse. Après un atterrissage nocturne à Ostie, la récupération de la centaine de bagages, leur chargement dans un car et leur déchargement dans la rue adjacente à l’impasse de notre gîte, la distribution des clés des chambres dans le hall d’entrée, nous nous écroulons sur nos lits, peu avant minuit.

La vitesse de croisière de nos sorties quotidiennes a été atteinte dès le premier matin : notre guide Joël Spronck nous familiarise avec ces audiophones qui nous relieront à lui tout au long de nos périples dans la Cité éternelle. Le premier jour, on n’a pas dépassé le Tibre ; après un petit parcours dans deux bus successifs bondés par notre présence, nous escaladons la colline du Janicule, qui nous offre de beaux panoramas à 180° sur la ville. Place Garibaldi, notre brave Alain-Didier s’est retrouvé déguisé en soldat romain. Pique-nique entre les colonnes du cloître Sant’ Onofrio. Visite de l’immense basilique St-Pierre et de sa crypte aux tombeaux papaux. Notre résidence n’étant située qu’à 25 min à pied du Vatican, nous y retournerons le lendemain pour une célébration sur la tombe de saint Jean XXIII et le surlendemain pour l’audience papale du mercredi, place Saint-Pierre. Joël, ayant séjourné plusieurs années à Rome pour y accomplir sa thèse de théologie, a pu nous traduire en direct l’homélie de François sur la nécessité du don et du pardon.

Toutes nos excursions ne seront pas aussi proches. Pour se rendre le mercredi à St-Paul-hors-les-murs –avec notre évêque, arrivé d’Assise la veille au soir– ou le lendemain à la cathédrale St-Jean-de-Latran, plusieurs moyens de transport ont parfois été nécessaires, et c’est là que nos audiophones ont rempli toute leur fonction, pour synchroniser les entrées et sorties dans le même tram ou la même rame de métro, pour circuler à travers la foule en recevant les infos historiques, culturelles ou pratiques (Beware pickpockets!) du guide qui menait calmement le troupeau à parfois plus de 100 m devant les derniers.

Vestiges de splendeur antique, sobriété et majesté des basiliques, splendeur des mosaïques, statues et tableaux, ambiance ‘outre-meusienne’ du Trastevere by night, accueil Casa Ravasco, qualité de l’organisation, partages fraternels aux repas, entraide permanente entre pèlerins : tant de choses auront pu susciter l’admiration, à des titres divers. Et aussi l’émotion des séparations le jeudi soir, à l’aéroport puis dans les gares : promis-juré, on organise des retrouvailles en novembre, pour revivre, en photos et évocation de souvenirs, les plus beaux moments de ce merveilleux voyage !

Michel Maas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s